Le Deal du moment : -20%
20% de réduction sur IROBOT Aspirateur ROOMBA ...
Voir le deal
199.99 €

 :: Gestion du RP :: Bureau de recensements :: Recensements validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Evan Snowen | Terminé
Evan Snowen

Dossier du personnage
✘ Métier: Chasseur
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Evan Snowen
Evan Snowen
Démon Infernaux • Admin
Messages : 105
Points RP : 81
Points ☆ : 1,5
Age : 471
Nationalité : Française
Situation : En couple ?
Evan Snowen
Mer 10 Mai 2017 - 18:57


logo

Evan Snowen





Prénom : Evan
Nom : Snowen
Surnom : -
Âge : 468 ans
Race : Démon
Nationalité : Française
Orientation : Bisexuelle. Avec une préférence pour les hommes.
Groupe : Traites
Métier : Garde du corps d'Adrian ? Chasseur à ses heures perdues
Pouvoirs : Palier 1 : Endurance, force, extraction de l’âme.
Palier 2 : Régénération, biokinésie.
Crédit de l'avatar : OC – Eyliant



Evan apprécie les corps plutôt jeunes. Il ne les prend pas au-dessus de la trentaine et en dessous de la vingtaine, il veut que le corps soit formé. Il affectionne celui qu’il habite actuellement et serait assez triste de devoir en changer trop tôt. Ce qu’il a de spécial ? Pas grand-chose, sauf peut-être de ressembler à celui qu’il était, avant de devenir un démon. Car oui, tous ses corps sont basés sur la même morphologie. Il lui arrive parfois de changer, d’essayer des femmes, mais il revient toujours aux mêmes schémas.

Pour cette fois, il s’agit d’un jeune homme de vingt-cinq ans, environ. Des cheveux noirs de jais, doux au toucher, lisses, coupés au niveau des oreilles. Ils ne sont pas très souvent coiffés, le démon ayant notamment l’habitude de passer simplement sa main dans sa chevelure histoire qu’elle se démêle et ne fasse pas fouillis. Ses yeux sont bleus, particulièrement clairs. Evan affectionne cette teinte, c’est d’ailleurs l’une des raisons qui l’a poussé à essayer ce corps. Il arrive qu’ils s’assombrissent, notamment lorsqu’il est sous le coup d’une émotion forte : colère, passion. Niveau carnation, la peau est assez pâle, douce et qui marque facilement. Même si grâce à ses pouvoirs, aucune trace n’est visible sur son corps. Il est fin, svelte, souple et tout en muscle. Rien d’exagérer pour son gabarit mais les formes sont tracées et la graisse n’est que peu présente. Même s’il n’en a pas réellement besoin aux vues de ses capacités, le démon apprécie courir pendant des heures dans les rues de Vegas. Sans rien penser d’autre qu’au vent sur son visage. Si vous souhaitez des chiffres, il mesure 1m80 pour 70kgs.

Côté vestimentaire, il fait dans le simple : une garde robe principalement composée de noir. Parfois quelques touches de blanc ou bleu roi. Il aime se fondre dans la masse et n’affectionne pas les couleurs trop voyantes, ni les dessins bizarres que certains humains peuvent porter. Tout ce qui est sobre lui convient parfaitement. Il porte des tee-shirts comme des chemises et il a quelques costumes qui trainent dans son armoire pour des occasions spéciales. Des pantalons noirs ou des jeans, il ne porte qu’un survêtement, au moment de courir, sinon il déteste sortir avec ce vêtement sur le dos. Chez lui, il ne porte ni chaussures, ni chaussettes. Il aime sentir le sol sous ses pieds, qu’il soit chaud, rugueux ou lisse, l’importe peu. Sinon, lorsqu’il doit sortir, c’est en général des rangers noires. Il n’est pas du genre à faire extrêmement attention à son apparence mais il met un point d’honneur à avoir des chaussures propres et clean. Peut-être est-ce là un tic ? Qui sait. Pour finir, il porte souvent des gants noirs en cuir. C’est devenu une habitude, après de trop nombreuses fois où il s’est vu démasquer par des bagues en fer aux doigts de certains chasseurs. Une poignée de main et la surprise est perdue. En plus de faire un mal de chien.

Pour les expressions, Evan ne se cache pas. Qu’il aime, qu’il déteste ou qu’il prenne son pied, tout le monde peut le voir. Quand il est heureux, il sourit, plus ou moins sincèrement en fonction de ses interlocuteurs ; quand il est furieux, ses muscles se tendent ; et quand il est blasé ou vexé, il se renferme sur lui et n’ouvre plus la bouche jusqu’à ce que ça lui passe. Malgré son âge, il ne désire pas perdre la sensation de ses émotions ni même toutes les masquer. Et il sait en jouer avec une perfection malsaine.



Evan est quelqu’un de méthodique. Une fois sur le terrain, il ne laissera rien passer et chaque détail sera analysé. Il est quelqu’un de calme lorsqu’il est en mission, il ne foncera pas tête baissée sans avoir réfléchit auparavant… Qu’importe si la situation l’énerve ou est désespérée ; il ne perdra pas son sang froid. C’est une question de survie qu’il a pu apprendre au cours des siècles. D’ailleurs, si un boulot semble trop risqué ou crade, il s’y colle. Il ne laissera cette place à personne car il part du principe qu’il n’y a rien qu’il ne puisse pas faire. Arrogant ? Non. Et il n’est pas suicidaire non plus, il sait battre en retraite lorsque la situation devient trop dangereuse et compliquée. Mais il se sait suffisamment expérimenté sur le terrain pour ne rien craindre. La mort ? Cela fait longtemps qu’il a arrêté d’y penser, de l’attendre et si elle doit arriver, alors il est prêt. Mais ce n’est pas pour autant qu’il se repose sur ses pouvoirs et ses lauriers. Il ne baisse sa garde que rarement et seulement avec quelques personnes. Un coup de couteau dans le dos, c’est très rapidement arrivé et il ne souhaite pas en faire les frais. S’il doit mourir, il veut que ce soit sur le terrain, pendant une mission, pour quelqu’un de sa famille. Pour quelque chose d’utile en somme et non pas pour une lutte intérieure de pouvoir. Ce qu’il trouve d’ailleurs parfaitement ridicule. Le pouvoir ? Un poste plus gradé ? Il s’en contre fou. Il n’a jamais eu d’ambition de ce genre et ce n’est surement pas maintenant que ça va commencer. Son expérience lui donne des pouvoirs supplémentaires, il n’a pas besoin de plus. Pire, il ne veut pas avoir plus d’ennemi qu’il peut s’en faire seul.
Il respectait Xaphan, autant pour ce qu’il était que pour ses actions. Il lui était loyal et sa disparition –dans de telles circonstances- ne lui plait foutrement pas. Châtier pour un « crime » ok, l’exécuter pour montrer qui est le patron, surement pas. Tous les démons sont au courant de qui tient réellement les rennes, il était inutile de faire disparaitre le parrain pour si peu.

Le démon s’intéresse à tout le monde, avec plus ou moins d’affinité, mais il ne se lasse jamais d’apprendre à connaitre des individus. Autant par curiosité que pour mieux les tromper par la suite. Il peut devenir l’ami de n’importe qui, jouant le jeu à la perfection et seules quelques personnes peuvent lire entre les lignes. Seules quelques personnes peuvent savoir lorsque l’un de ses souvenirs est faux ou que l’une de ses étreintes est factice. Mais il reste quelqu’un de sincère avec ceux en qui il a confiance et qu’il considère comme sa famille. Un petit cercle de personne pour qui le démon n’hésitera pas à donner sa vie.

Petit détail concernant Evan, il aime la violence sous toutes ses formes et il la pratique sans hésitation. Les boulots crades, vous vous souvenez ? Il aime ça. Non pas parce qu’il se sent puissant ou dominateur mais parce qu’il aime le visage de ses victimes dans ces moments. Il les trouve tout simplement magnifique. Il n’y a plus aucun masque devant la douleur, du moins, pour les moins expérimentés. Il n’a pas encore eu l’occasion de torturer un démon, mais un jour, il aimerait qu’on lui laisse ce plaisir. Un individu qui est passé entre les mains d’Alistair doit être beaucoup plus résistant que ses précédentes victimes, il veut voir ça. Peut-être n’a-t-il pas encore le rang pour avoir ce privilège ? Aucune importance, il est patient. Il attendra qu’on lui laisse cette opportunité.





Evan est né en 1549, la date précise, cela fait longtemps qu’il l’a oublié, dans une région du nord de la France. Sa famille n’est pas très riche et ils vivent à la périphérie de leur petit village, près de la forêt. Le père chasse régulièrement et vend les animaux au village et la mère travaille en tant que femme de chambre dans la seule auberge présente dans la ville. Ce qu’ignore le garçon à cette époque, c’est qu’il n’est pas l’enfant d’Ann et Jean. Ce dernier l’a trouvé dans un coin de la forêt et l’a fait passer pour son second fils, un bonheur pour la famille qui venait de perdre leur nouveau-né à la naissance. Ils ont toujours vu Evan comme un envoyé du ciel. L’ainé, Sasha, trop heureux de pouvoir prendre soin de son frère –et trop jeune pour vraiment comprendre le changement- prend son rôle très à cœur. Il s’occupe du bébé, puis du jeune garçon pendant que leurs parents travaillent. Ils vont à l’école du village ensemble et dorment ensemble régulièrement. Un lien profond lie les deux garçons et ce dernier s’amplifie dès les premières crises d’Evan.

La nuit de ses six ans, il se réveille en criant, les mains sur les oreilles et le regard complètement terrifié. C’est la première fois qu’il entend ce genre de bruit, ce genre de son qui lui fait peur. Même les bras et les paroles douces de son ainé ne parviennent pas à l’apaiser. Ce qui se passe ? Les pouvoirs de l’enfant viennent d’apparaitre et avec lui, sa capacité à entendre les morts. Ce sont des hurlements qui l’assaillent, autant de terreur que de haine. Malheureusement, ses parents ne comprennent pas ce qui se passent et pensent à un cauchemar trop violent, ils ne s’inquiètent pas tant la première nuit. La journée, il semble aller mieux, malgré les cernes sous les yeux.

Les nuits suivantes sont identiques mais conscient de la scène qui a réveillé toute la maison la nuit précédente, il se contente d’aller rejoindre Sasha et de se blottir contre lui. C’est à partir de ce moment qu’il vient passer toutes ses nuits dans le lit de son ainé, trouvant un léger réconfort entre ses bras. Les voix semblent moins fortes lorsqu’il ne se retrouve pas seul. Il devient petit à petit perturbé, même en journée, se refermant sur lui, sursautant à n’importe quel moment, même en journée et même seul. Plus il grandit et plus les voix prennent en puissance, empiètent sur sa santé mentale et sur son temps pendant la journée. Le soleil semble perdre de l’influence et son seul refuge reste Sasha. Lui seul semble les écarter, les tenir à distance pour qu’il puisse s’endormir, la tête sur les genoux de son ainé, pendant que ce dernier lit.

A dix ans, Evan ne communique plus qu’avec son frère, il ne va plus à l’école et apprendre par le biais de Sasha. Ce dernier, loin de le prendre pour un fou, accepte ce qu’il lui raconte, écoute les mots que semble entendre son cadet. Son amour pour lui est plus grand qu’une quelconque peur de l’étrange. La famille invente une maladie à Evan pour justifier son absence au village. Son teint pâle et ses cernes prononcées, en plus de son comportement convainquent le médecin aux premiers abords.

Il se plonge autant dans la lecture que dans la forêt, pouvant passer des heures dans ces deux domaines. Notamment lorsque Sasha doit s’absenter pour aller étudier. Des moments terribles pour le garçon qui est sujet aux assauts des morts. Et un jour, le calme se fait, l’espace de quelques instants, lorsqu’il tord le cou d’un lapin prit dans un collet. Avec le temps, il recommence et observe un réel apaisement des voix lorsqu’il prend une vie. Il l’explique à Sasha, dans un murmure et ce dernier lui fait promettre de ne jamais rien dire à personne, chose purement inutile puisque le garçon n’adresse plus la parole à personne.

Les cadavres enterrés s’entassent autour de la maison, dans la forêt à proximité et bientôt, c’est la disparation d’un jeune garçon qui met le village en alerte. Simon, âgé de six ans, s’est aventuré du côté de la forêt, tombant sur Evan, âgé de quinze ans. Tout se passe très vite, un hurlement bien plus puissant que les autres dans son esprit et ses mains se retrouvent autour du cou de l’enfant. Il le regarde mourir sans sourciller, le sourire aux lèvres une fois la paix totalement acquise grâce à ce geste. Un silence qu’il n’avait jamais vraiment retrouvé depuis ses six ans. Et tout cela, grâce à ce petit corps sans vie sous lui. L’adolescent prend soin du cadavre, l’enveloppant dans un drap, conscient –après coup- de la valeur de son acte. Il l’enterre dans la forêt, plus loin que ses autres victimes animales.

Il ne dit rien à Sasha pendant les quelques jours qui ont suivit son acte et quand il se décide à le faire, il est trop tard. L’un de villageois a retrouvé le corps de Simon. Pire, il observe la terre retournée à différents endroits et déterre petit à petit les cadavres d’animaux. La maison étant au centre de cette macabre découverte, elle est naturellement accusée. De meurtre ? Pas seulement. A cause de son éloignement, du renfermement d’Evan mais aussi de ses parents avec le temps, la famille est vite accusée de sorcellerie. La chasse aux sorcières est à son apogée dans la région, ils sont tous condamnés à brûler vivant sur le bûcher de la ville. Mais seule une personne est assassinée : Sasha. Il se dénonce et oblige Evan à fuir, à ne pas assister à ce qui l’attend. L’adolescent essaye de résister, de rester attaché à son frère mais il lui est arraché. Il fuit lorsqu’un homme rappel la maladie du cadet. Il se cache dans la ville, rasant les murs et dormant dehors. Ses parents ? Ils quittent les lieux, conscients qu’ils ne peuvent pas sauver leur fils et ayant découvert la monstruosité d’Evan, pour eux, il ne fait aucun qu’il est le coupable, ne peuvent l’emmener.



Il assiste à la mort de son frère, les cris de ce dernier recouvrant toutes les voix du moment. L’horreur de la scène se grave dans son esprit et il arrive encore aujourd’hui, des siècles plus tard, qu’il se réveille en pleine nuit, en sueur, face à ce souvenir.
Désespéré, il attend la nuit pour aller rejoindre le bûcher, les fers encore chauds, le brulent profondément aux mains mais la douleur n’est rien comparée à ce qu’il ressent. Ce vide béant dans sa poitrine. Même les voix ne parviennent pas à le faire réagir. Et lentement, il prend quelques braises restantes, allumant de nouvelles buches. Il les dépose, les unes après les autres aux portes des habitations, telle une ombre qui se déplace silencieusement dans la ville. Certains habitants tentent de fuir, se jettent par les fenêtres ou essayent de passer à travers les flammes. Il ne sait pas combien de personne il a tué ce soir là. Pas assez à son goût.

Il se met à éclater en sanglot lorsque le silence lui arrive en pleine gueule. Aucune voix, aucun murmure. Pas même celui de son frère. Et devant cet abysse muet, il prie Dieu et Diable de lui rendre son frère. Dieu ne répondra pas. Le Diable si. Du moins, celui qu’il prend comme tel à ce moment. Est-ce son désespoir ? Son âme déjà corrompue qui a amené ce démon face à lui ? Il n’en sait rien et passe le contrat sans plus de cérémonie. Une possibilité de revoir son frère pour un temps de dix ans ? Bien sûr qu’il accepte ! Il ne peut pas continuer à vivre s’il n’est pas à ses côtés. Il ne comprend pas comment il le pourrait. Sasha revient à la vie, avec les souvenirs de ses derniers instants. Il se souvient de la cause de sa mort et devant le sourire de son cadet qui se jette dans ses bras, il ne peut que le serrer contre lui. Aucune rancœur ne l’habite, même s’il gifle Evan lorsqu’il le lâche. La raison ? Son meurtre et le silence lié à celui-ci. S’il avait été au courant, il aurait pu réagir, ils auraient pu fuir, tout simplement.

C’est ce qu’ils font, quittant la région pour se diriger vers une ville un peu plus peuplée, pour se fondre dans la population et ne pas attirer l’attention. Car les troubles d’Evan sont toujours présents, jamais il n’a pensé à les inclure dans son contrat. Ils logent dans les bas quartiers de la ville et travaillent tous deux dans une petite auberge. Sasha, âgé de 20 ans et Evan, de 15 ans, ils aident aux différentes tâches quotidiennes. Et malgré la difficulté de joindre les deux bouts, leurs sourires complices ne tarissent jamais. Sasha finit par lui avouer qu’il n’est pas vraiment son frère, pas de sang mais qu’il sera toujours là pour lui. La réponse d’Evan est de lui sauter au cou et de l’embrasser. Il aurait attendu plus longtemps avant ce geste mais avec cette révélation et la lever de la « moralité », il ne se retient pas. Evidemment, tout cela reste dans leur petit appartement, en dehors, ils agissent toujours comme des frères et rien de plus. Mais les choses se font naturellement quand ils sont seuls, l’un ne se voit pas vivre sans l’autre. L’un ne se voit pas ne pas protéger le plus jeune et l’autre ne se voit pas grandir sans le plus grand. Ils avancent ensemble, apprennent la vie ensemble et se soutiennent. Les voix d’Evan se calment, du moins, il a trouvé une autre alternative au meurtre : la drogue. Elle lui permet de planer suffisamment pour être tranquille quelques heures.

Au fil des années, le sorcier finit par oublier le pacte, oublier ce qui s’est passé dans ce village, oublier qu’il a un compte à rebours. Il vit heureux avec Sasha, ayant pu devenir les propriétaires de la petite auberge après la mort du vieux qui les avait engagé des années auparavant. La vie aurait été belle, si elle n’avait pas une fin annoncée. Evan se prend en pleine gueule ce rappel en servant le démon de son contrat. Comment aurait-il pu oublier ce visage et ces yeux ? Prit de panique, il enlève Sasha de son service pour lui faire l’amour une toute dernière fois, savourant son corps et lui donnant tout l’amour et la passion qu’il possède pour lui. Un adieu qui lui brise le cœur, tout autant que dix ans auparavant. Il lui fait promettre de continuer sa vie, qu’il trouvera un moyen de revenir également. Même s’il ignore tout de l’endroit où il va se rendre. Le condamné quitte l’établissement pour aller s’isoler, la peur au ventre. Mais il souhaite être seul ; uniquement dans le but d’épargner à Sasha la vue de sa mort. Il ignore les détails mais parler de Chiens de l’Enfer aide suffisamment l’imagination pour lui laisser quelques doutes sur la douceur de son trépas.

Il se fait attaquer et déchiqueter sans un bruit. Il aurait pu crier, hurler de douleur mais cela n’aurait rien changé à sa fin. Sa dernière pensée va à Sasha, naturellement et sa première pensée, une fois dans les Enfers, aussi. Son passage pour devenir un démon se fait difficilement. Non pas qu’il tienne face à la douleur, mais son humanité qui reste attachée l’homme qu’il aime est un frein à sa progression. Lorsqu’enfin, il abandonne pour ne plus souffrir et se rend compte qu’il peut revenir sur Terre, il se maudit. S’il n’avait pas été si têtu, il aurait pu le revoir plus tôt. Car oui, même si ses émotions sont moindres, qu’il a des ordres à respecter, il part à la recherche de Sasha. Il le retrouve, dans leur resto, il l’observe, pénétrant dans un corps au hasard. Il fait ce changement à plusieurs reprises, ne sachant pas comment l’aborder et surtout, parce que les enveloppes charnelles ne le supportent pas. Finalement, il finit par prendre le risque de posséder l’amour de sa vie. Cela fonctionne et Evan s’imagine déjà pouvoir vivre éternellement lié à ce corps. Malheureusement, ses trop nombreux changements de corps, l’odeur de souffre dans les parages, ont amené un chasseur de passage. Inexpérimenté, le démon se fait exorciser. Et avant qu’il ne soit renvoyé Dessous, il voit la lame du couteau s’enfoncer dans le cœur de son hôte. Ce chasseur a un principe : tout humain possédé une fois est une proie pour d’autres démons.


Le temps qu’il passe en Enfers, Evan le met à profit pour apprendre. Autant à utiliser son premier pouvoir, que tout ce qu’il y a à savoir sur les chasseurs et les autres races. Sur Terre, il commence par des contrats, faisant signer n’importe quelle créature sans distinction et sans réelle envie pendant presque un siècle. Mais ce n’est pas ce qu’il l’intéresse. Il veut se venger. Alors quand il croise le chasseur qui lui a prit Sasha, -du moins quelqu’un qui lui ressemble trait pour trait- accompagné d’une jeune femme enceinte, son dessein ne se fait pas attendre. Le démon se montre patient, méticuleux et une fois l’humain parti en chasse, il s’en prend à la femme. Une chasseresse. Mais encombrée de son ventre et de la peur de se blesser, elle finit par mourir. Il ne s’est pas totalement trompé, l’homme n’est pas celui qui l’a renvoyé en Enfers mais l’un de ses descendants. Cela va à Evan. Il trouve du plaisir à ce combat, à torturer sa victime et c’est le début de sa propre chasse. Il fait signer quelques contrats, de temps à autre, mais il se concentre principalement sur un certain groupe d’humain. Les Chasseurs. Il voyage beaucoup, allant de pays en pays –ou allant là où les Autorités lui ordonnent-.

Continuellement seul pendant des siècles, il finit néanmoins par tomber sur un petit groupe de démon, lors de l’une de ses traques, il y a une centaine d’années, aux Etats-Unis. Un rassemblement de Chasseurs qui n’est pas au goût des Autorités et Evan se retrouve à voir quelques démons dans les parages. Si au départ, il ne s’en préoccupe pas, ils finissent par coopérer pour prendre d’assaut l’usine où se planquent les Chasseurs. Travailler en équipe n’est pas son fort mais l’efficacité de ce groupe le surprend. D’ailleurs, c’est leur facilité à se comprendre sans vraiment parler, à agir avec rapidité qui l’intéressera. Pour l’heure, l’équipe d’Adrian et lui se débarrasse du groupe de nuisible et chacun repart dans son coin.

Une dizaine d’année plus tard, Evan se rapproche doucement de ce groupe. Essayant de se renseigner sur ce dernier –sans trouver grand-chose- et finalement, il met les pieds dans le plat face au bras droit de Xaphan. Il lui explique son point de vue : sa lassitude à faire les choses seul, sa lassitude à ne faire que traquer et torturer. Oh, ça lui plait toujours mais il a besoin d’autre chose et peut-être que ce groupe pourra le lui apporter. Chose qui s’avère sûre, puisqu’après plus de cinquante ans, il fait parti de cette famille.

Et aujourd’hui, cette même famille est menacée par l’arrivée d’Alocer et la disparition brutale de Xaphan. D’ailleurs, le démon s’en veut de ne pas avoir été là pendant la soirée. Il sait qu’il n’aurait rien pu faire pour changer le court des choses mais ne pas avoir été présent le pèse. C’était son supérieur et il le respectait, il aurait aimé pouvoir être là pour voir ses derniers instants. Non pas par voyeurisme malsain mais comme un dernier hommage. Parce que quoi qu’on puisse lui reprocher, c’était un grand démon.
Le danger maintenant est tourné vers son ancien bras droit. Pour le connaitre depuis de nombreuses années, Evan sait qu’il n’a aucune raison de rester pour Alocer et le plus dur viendra. Quand il sera déclaré « traitre » le démon mettra tout en œuvre pour le protéger. C’est la première fois depuis des siècles qu’il fait parti d’une famille…Il a déjà perdu la personne la plus importante dans sa vie passée, il est hors de question que la même chose se reproduise aujourd’hui.
[petite note : l’histoire s’arrête quelques jours avant que Dri ne quitte les bw –parce qu’on prévoit un petit rp ~]

Pseudo : Kya
Âge : 26, toujours.
Comment avez-vous connu le forum : dc
Votre avis : J’crois que j’me suis attachée au fow ~ *ne dira pas que la fiche de son humaine avance*
Votre fréquence sur le forum : 5/7
Un ajout : Je me suis un peu lâchée sur la longueur de l’histoire… Navrée :3 Et j'espère que ça ira ~
Mot de passe :Validé par Zero

© A-Lice | Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Hajime Moriyuki

Dossier du personnage
✘ Métier: Herboriste, sensei et médecin
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Hajime Moriyuki
Hajime Moriyuki
Sorcier Smoothdawn
Messages : 148
Points RP : 107
Points ☆ : 0,5
Age : 439
Nationalité : Japonais
Situation : À une seule personne.
Hajime Moriyuki
Mer 10 Mai 2017 - 19:05
Wesh re-bienvenue <3 Content de le voir arriver, le fameux ~



grande iconepetite icone
Please come again.
     Don't count on it.

LADY SUR EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Calista Johansen

Dossier du personnage
✘ Métier: Alchimiste Rossini
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Calista Johansen
Calista Johansen
Sorcière Rossini • Admin
Messages : 1068
Points RP : 319
Points ☆ : 7
Age : 481
Nationalité : Norvégienne
Situation : Fiancée à Lorenzo
Calista Johansen
Mer 10 Mai 2017 - 19:48
Et bienvenue à ce nouveau personnage ! il en a mis du temps pour arriver c:

On s'occupe de ta fiche dès que possible ♥


Evan Snowen | Terminé Calisign4

Evan Snowen | Terminé Cali

Mes cadows ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Invité
Invité
Mer 10 Mai 2017 - 23:15
Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Evan Snowen

Dossier du personnage
✘ Métier: Chasseur
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Evan Snowen
Evan Snowen
Démon Infernaux • Admin
Messages : 105
Points RP : 81
Points ☆ : 1,5
Age : 471
Nationalité : Française
Situation : En couple ?
Evan Snowen
Jeu 11 Mai 2017 - 0:08
Merci à vous trois ~
Cali > No comment sur le temps d'apparition du perso D=

Sinon, concernant les remarques de Xaphan, j'ai modifié et pour éviter les emmerdes temporelles, Evan n'est plus né en Amérique mais en France [je ne sais pas ce que j'ai foutu dans mes précédentes dates, j'avais un minimum regardé mais... J'ai dû cafouiller quelque part xD -Sorry-] Ca ne change rien à son histoire dans le fond et c'est plus plausible avec les dates.
J'ai changé également les termes qui n'allaient pas. Vive l'anachronisme o/



Revenir en haut Aller en bas
Femora Nils

Dossier du personnage
✘ Métier: Sans emploi
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Femora Nils
Femora Nils
Fantôme Smoothdawn • Modératrice
Messages : 382
Points RP : 109
Points ☆ : 8
Age : 28
Nationalité : Norvégienne
Situation : En couple avec Nini ♥
Femora Nils
Jeu 11 Mai 2017 - 2:28
Re bienvenue Momo ! :calin:


Bouh !
         
Evan Snowen | Terminé Dsttdx14
 

LMG0
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Invité
Invité
Jeu 11 Mai 2017 - 16:32
Rebienvenue <3
Revenir en haut Aller en bas
Adrian A. von Lok

Dossier du personnage
✘ Métier: Informateur.
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Adrian A. von Lok
Adrian A. von Lok
Démon Smoothdawn
Messages : 235
Points RP : 164
Points ☆ : 0,5
Age : 801
Nationalité : Allemand
Situation : ... Chht.
Adrian A. von Lok
Jeu 11 Mai 2017 - 16:32
Je me permets de re-poster avec le bon compte~

-roule une pelle à Evy-





Merci Aniki ~
Revenir en haut Aller en bas
Evan Snowen

Dossier du personnage
✘ Métier: Chasseur
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Evan Snowen
Evan Snowen
Démon Infernaux • Admin
Messages : 105
Points RP : 81
Points ☆ : 1,5
Age : 471
Nationalité : Française
Situation : En couple ?
Evan Snowen
Jeu 11 Mai 2017 - 20:39
Merci vous trois ~ *fait des combos de trois* /crève/

-Heureux, perverti Dri avant même sa validation <3-
Revenir en haut Aller en bas
Zero Akaï

Dossier du personnage
✘ Métier: Parrain Worth
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Zero Akaï
Zero Akaï
Parrain Polymorphe Disparu • Ancien Modo
Messages : 601
Points RP : 197
Age : 939
Nationalité : Japonaise
Situation : Célibataire
Zero Akaï
Jeu 11 Mai 2017 - 20:47
Re-Bienvenue à toi ! :Femy:

Courage pour ta fiche et la validation ^^


Evan Snowen | Terminé Signat10
Cadeaux ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Maître du Jeu

Dossier du personnage
✘ Métier:
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Le Maître du Jeu
Le Maître du Jeu
Compte Fondateur
Messages : 1385
Points RP : 255
Le Maître du Jeu
Sam 13 Mai 2017 - 11:09

Etape de Validation

Bonjour et bienvenue à toi, Evan !

Nous avons lu avec attention ta fiche. Les modifications demandées ont été faites et le test RP a été passé avec brio. Nous n'avons aucune raison de retarder ton arrivée à Vegas : ton dossier est donc validé ! Attention à tes fesses petit démon :p

On t'évite le blabla habituel comme tu connais déjà le forum. Amuse-toi bien à Las Vegas !





Compte du MdJSi vous souhaitez contacter un admin, merci d'envoyer un MP à Matteo Rossi, Calista Johansen ou Morrigan MacLaughlin. Et non au compte MdJ !
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: