Le Deal du moment : -15%
Ventilateur Rowenta VU5640F0 TURBO SILENCE EXTREME
Voir le deal
75.99 €

 :: Gestion du RP :: Bureau de recensements :: Recensements validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Your best nightmare ~ [Eden D. Campbell]
Eden D. Campbell

Dossier du personnage
✘ Métier:
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Eden D. Campbell
Eden D. Campbell
Vampire Rossini
Messages : 87
Points RP : 36
Nationalité : Roumaine
Situation : Trop jeune physiquement
Eden D. Campbell
Mer 26 Oct 2016 - 1:16


logo

Eden D. Campbell





Prénom : Eden Dragos
Nom : Campbell
Surnom : On l’appelle souvent « gamin » ou d’autres noms dans le genre.
Âge : 214 ans
Race : Vampire
Nationalité : Roumain (Transylvanie)
Orientation : Trop jeune physiquement.

Groupe : Rossini
Métier : Espion

Crédit de l'avatar : Max -  Camp Camp

Quand on ne connait pas Eden, on pourrait le prendre à première vue pour un simple enfant aussi inoffensif qu'un agneau. Ne mesurant pas plus d'un mètre quarante-cinq, personne ne pourrait imaginer que ce corps de gamin d'à peine dix ans abrite en réalité un monstre sanguinaire.

Le jeune vampire possède une peau naturellement basanée malgré le fait qu'il ne puisse plus voir le soleil. Il tenait cette teinte halée de sa mère, tout comme ses cheveux bruns foncés. La tignasse du garçon était par contre constamment ébouriffée, il avait beau essayer de les coiffer encore et encore, ses mèches folles restaient totalement indisciplinées. Le petit bonhomme avait par contre des yeux magnifiques, deux iris turquoise qui constataient avec la couleur sombre de sa chevelure. Les yeux de son père comme on lui disait très souvent dans sa jeunesse lointaine. Le seul bémol avec son regard ce sont les cernes qui l'accompagnent souvent, prouvant aussi qu'Eden dormait peu.

La palette d'expression du jeune roumain était très variée et presque toujours maîtrisé. Son visage pouvait très bien afficher une moue boudeuse d'enfant et trente secondes après un rictus moqueur. On pouvait noter aussi que les larmes de crocodile faisaient autant parti de ses armes que ses canines aiguisées et que les soupires exaspérés étaient nombreux à s'échapper de ses lèvres.

Au niveau de sa tenue vestimentaire, malgré ses deux cents quatorze ans, Eden était obliger de s'habiller au rayon enfant. Il est vrai que ses t-shirts de super-héros l'aidaient beaucoup à se faire passer pour un simple gamin, mais il était par contre plus difficile de se faire prendre au sérieux avec ce genre de haut à motif. Pour compléter sa tenue, le petit vampire portait la plupart du temps des jeans, baskets et autres sweats à capuche dont les poches étaient remplies de sucrerie en tout genre.
Vous vous demandez quel est le caractère de notre cher Eden ? Eh bien imaginez un enfant de dix ans, plutôt enthousiaste et dynamique avec beaucoup de bonne humeur à revendre. Un bambin qui passe son temps à sourire, rire et jouer. Un gamin casse-cou qui passe des rires aux pleures pour un rien. Imaginez un enfant banal quoi… Eden n’est donc pas du tout comme cela, ce que nous venons de décrire là, c’est le rôle qu’il joue. Un masque qu’il porte devant les autres, une personnalité qui rend les inconnus moins méfiant envers lui… Jusqu’à qu’il leur saute à la gorge.

 Vous voulez le vrai caractère d’Eden ? Alors le voilà. Le vampire est un jeune garçon de 214 ans plutôt calme, ne souriant jamais sauf si c’est pour se moquer de son interlocuteur avec un rictus très peu rassurant. Il préfère largement rester bien au chaud chez lui à paresser plutôt que courir partout dehors comme le font les autres enfants, excepté si c’est pour une mission qui peut lui rapporter quelques avantages ou mieux, de l’argent. En effet, le petit vampire est très avare, l’argent passe avant tout chez lui, surtout avant l’amour et les amis qui ne sont que des faiblesses à ses yeux.

Pourquoi a-t-il rejoint la famille Rossini alors ? C’est très simple, un enfant seul dans la nature ne peut rien faire et c’est très handicapant. Il est impossible quand on a physiquement dix ans de se trouver un toit, d’aller dans les magasins seuls… Même se procurer de l’argent est complexe. Alors tant qu’à être obligé de vivre avec un nid de vampire, autant choisir le bon. De plus, la guerre entre les familles l’arrange, on pourrait même dire qu’elle l’amuse. Quoi de mieux qu’un monde divisé pour régner plus facilement ?

Si on outrepasse le côté cynique et sarcastique assez dérangeant pour un gamin que possède Eden, on peut remarquer qu’il garde quand même quelques légères habitudes enfantines. Il s’est par exemple récemment pris de passion pour les jeux vidéo, surtout ceux ayant pour thème la stratégie, mais il déteste perdre par contre. Les sucreries sont aussi un de ses petits plaisirs de gosse, même si elles sont bien meilleures quand ce n’est pas lui qui les a payés.  


L'éclosion

« Tu vois Adams, c'est comme cela que je suis devenu chasseur. C'est un noble métier, sois en sûr. Et plus tard je t'apprendrais les ficelles du métier, mon grand. Je sais qu'un gaillard aussi courageux que toi ne peut que devenir le plus grand cauchemar de ces créatures maléfiques ! »

Ce soir-là encore, James E. Campbell était bien installé dans son fauteuil face à la cheminée, racontant ses multiples aventures à son fils aîné, assis sur ses genoux. Il savait que sa femme était dans la cuisine à préparer le souper, vu la douce odeur qui se dégageait de cette pièce. L'homme d'une trentaine d'année regardait son fils avec des yeux remplis de fierté, il était sûr qu'il ferait de lui le plus grand chasseur de tous les temps. Son garçon allait, tout comme lui, délivrer les habitants de nombreux villages peuplant la Transylvanie de la crainte dans laquelle ils vivaient à cause des êtres surnaturels. On sentait que ce père aimait son enfant, qu'il le chérissait comme le plus précieux des trésors. Mais dans un coin de la pièce, assis sur un tapis, un autre enfant plus petit et chétif regardait la scène de ses grands yeux turquoise, un livre de conte dans les mains.

« Eden, au lieu de lire ces inepties, tu devrais aller aider ta mère en cuisine. Ton frère et moi avons faim. C'est sûr que s’entraîner à protéger le village creuse plus l'estomac que de rester bien au chaud devant des bouquins, alors rends toi utile pour une fois. »

L'enfant obéit alors sagement aux paroles de son père, abandonnant son activité pour se diriger vers la cuisine alors que de la rancœur et la colère se mirent à parcourir ses veines. C'était toujours comme cela, tout pour son frère et rien pour lui. Il le détestait de tout son être. La graine de la haine germa en lui, elle n'attendait plus que de grandir pour pourrir le cœur de son hôte.


La mue

Le vent froid de décembre s'engouffrait dans les vêtements légèrement trop grands du brun alors qu'il aidait sa mère à porter les courses pour le festin de ce soir. Son père était rentré tard la veille au soir d'une de ses chasses, victorieux. Un vampire avait encore péri face à James E. Campbell, et le chef de famille voulait un grand repas pour célébrer cela. C'était donc Eden qui avait été désigné pour accompagner sa mère, comme toujours, alors qu'Adams lui était resté bien au chaud à écouter les récits du chasseur.

Ce n'est que quand Eden leva le nez vers le ciel qu'il se rendit compte qu'il faisait nuit, le soleil se cachait vite en hiver. Sa mère lui indiquer en souriant de presser le pas s'il ne voulait pas tomber malade, alors que des flocons de neige se mettaient à recouvrir le paysage. Mais le sourire de la belle roumaine disparut vite quand un homme venu de nulle part planta ses crocs dans la gorge de la femme, la vidant petit à petit de son sang.

Terrorisé, le jeune garçon lâcha les courses qu'il portait, les laissant s'écraser dans la neige. Il aurait voulu fuir, mais ses jambes ne voulurent pas lui répondre, il resta alors pétrifié quand l'homme qui venait de tuer sa mère s'approcha de lui, la bouche encore teinté par le sang de sa dernière victime. L'enfant ferma les yeux, dans l'espoir d'échapper à la réalité, il souhaitait de tout son cœur que ce soit un mauvais rêve mais les crocs de la bête se plantèrent quand même dans sa peau, aspirant doucement son sang. Cependant, avant qu'Eden ne sombre dans l'inconscience, il sentit le vampire le forcer à boire quelque chose qu'il ne put identifier, un liquide au goût métallique.


La Métamorphose

Eden regardait le monde autour de lui s'agiter dans un salon. Les adultes parlaient à côté de lui, ils criaient et se disputaient même. Ces idiots devaient penser qu'Eden était trop jeune pour les comprendre, ou alors trop chamboulé par ce qu'il lui était arrivé. Il est vrai qu'au fond, Eden était totalement perdu, il se retrouvait dans une maison qu'il ne connaissait pas, entouré d'adultes inconnus… Bref, c'était la grande joie. Puis surtout, il avait vécu la pire des souffrances il y a quelques jours, il s'était transformé en vampire. Il avait eu l'impression qu'il allait mourir, il aurait même préféré mourir plutôt qu'avoir eu si mal. La douleur atroce l'avait fait hurler pendant des heures entières et il avait eu de la fièvre, ce qui l'avait fait délirer… Mais tout cela était passé, il essayait maintenant de se concentrer sur le moment présent pour comprendre ce qu'il faisait là, surtout en compagnie de l'assassin de sa mère. Ce dernier se faisait même violemment remonter les bretelles par une grande blonde.

« Mais on n'a pas idée de transformer un enfant ! Tu devais juste les tuer Uriel ! Les tuer ! C'était si compliqué comme mission ? Si difficile de s'en tenir au plan ? »

« Ce connard de chasseur a tué l'un des nôtres, Eliane ! Il a tué Maya ! Il nous a enlevé un membre de notre famille ! Il doit payer pour cela ! »

« C'est pour cela que tu devais tuer sa femme et son fils, Uriel ! Pas rendre l'enfant comme nous ! Puis ton idée de le confronter à son père est stupide, il n'est encore qu'un nouveau-né pour l'instant ! Il n'a pas la force de rivaliser avec un chasseur !»

« Il n'a pas encore l'expérience Eliane, mais laissons-lui le temps. La vengeance est un plat qui se mange froid. Puis qu'est-ce qu'il y a de pire pour un père que de devoir combattre à mort contre son propre fils ? On va le faire souffrir autant qu'on a souffert, on va venger Maya. »

Eden ne put pas entendre la fin de la conversation, une belle vampire rousse l'emmena dans une autre pièce en remarquant qu'il écoutait. Il ne sut donc jamais ce que la chef du nid avait décidé, il était ignorant de son avenir ici. Il aurait voulu s'enfuir, il essayera même plusieurs fois dans le futur, mais comment échapper à cette meute de monstre ? Puis surtout, il était dépendant d'eux pour comprendre le nouvel être qu'il était devenu. Il faisait lui-même maintenant partie de ces créatures terrifiantes, des proies de son père.


L'éveil

Un rire nerveux s'échappait des lèvres d'Eden, il avait été si naïf… Cela en était risible. Dix ans, voilà le temps qu'il avait passé avec la meute de vampire qui l'avait transformé et tué sa mère. Ils s'étaient occupés de lui, ils lui avaient appris à chasser, à combattre… L'enfant d'aujourd'hui vingt ans avaient fini par les apprécier, à les considérer comme une famille, à les aimer -surement un syndrome de Stockholm, maintenant qu'il y repensait-. Il leur avait accordé sa confiance et comment on le remerciait ? En le trahissant bien sûr ! Qu'il était bête d'avoir plus jeune oublié les paroles d'Uriel. La vengeance se mange froide, hein ? Elle était même gelée cette fois-ci, personne ne ruminait un plan pendant dix putains d'années !

Le jeune roumain était devant son ancienne maison, surveillé par le reste de la meute. Il savait très bien qu'il n'avait pas le droit à l'erreur, pas le droit de reculer. Ils lui avaient confié une mission, il portait sur ses épaules la réussite d'un plan qu'ils avaient attendu pendant dix longues années. Le brun savait que ses congénères lui régleraient son compte s'il n'exécutait pas sa tâche, ce n'était pas des enfants de cœur dans sa future ex-meute. Car croyez-le, s'il s'en sortait vivant, il leur ferait payer. Œil pour œil et dent pour dent.

Il entra donc dans la bâtisse ancienne, qui n'avait que peu changé depuis son départ, sachant parfaitement ce qu'il devait faire. Tuer son père. Voilà la tâche qu'on lui avait assignée. Et ce fut facile, malgré que ce dernier soit chasseur. Un père voyant en chair et en os son fils cadet qu'il croyait mort depuis dix ans, ça ne peut être que choqué. Ce sont ces quelques secondes de surprise qui lui coûtèrent la vie, Eden avait réussi sa mission. Mais cela aurait été trop simple si l'histoire se finissait seulement comme cela.

C'est donc les crocs encore plantés dans la chair de son paternel qu'Eden fit face à son frère, leurs orbes turquoise se croisant. Adams était devenu exactement ce que leur père avait imaginé de lui, un grand et fort chasseur, quelqu'un de respecté malgré sa jeunesse. Alors que le cadet était resté un enfant faiblard, n'ayant pas grandi depuis le jour où il était devenu un monstre assoiffé de sang. C'est là que commença le plus dur combat d'Eden.

Ce n'est que bien plus tard que le gamin sortit de son ancienne demeure, épuisé et blessé. Les flammes léchaient les murs de la bâtisse, dévorant tout sur leur passage. La famille Campbell n'existait plus, elle avait été réduite en cendre comme toutes les traces de l'ancienne vie d'Eden. La graine de la haine était maintenant devenue une belle plante dans le cœur de l'enfant, un végétal envahissant et parasitaire. Eden l'avait abreuvé avec le sang des siens.


L'envol du papillon

Le gamin regardait l'engin dans lequel il allait monter dans quelques heures à peine, un peu stressé. En plus de deux cents ans d'existence, il n'avait jamais pris l'avion. Il avait fait beaucoup de choses comme tuer sa famille, indiquer sans se faire attraper l'emplacement du nid de sa première meute aux chasseurs, voyage de Transylvanie en Russie, puis de Moscou à Paris tout en changeant de meute à chaque fois… Mais prendre l'avion, c'était une première pour lui.

Le vol était de nuit, il avait tout prévu pour essayer de ne pas brûler dès son arrivée en terre américaine. Crème solaire indice cinquante, sweat à capuche, lunettes de soleil, casquette, foulard pour cacher le bas de son visage. Le petit brun avait peur d'arriver en plein jour de l'autre côté de l'atlantique, ses compagnons de route lui avaient indiqué que non, mais il vaut mieux prévenir que guérir. L'actuel groupe de vampire dont Eden faisait partie n'était pas futé, mais le roumain comptait en changer dès son arrivée aux Etats-Unis, mais pour l'instant il avait besoin d'eux.

En effet, aucun môme de dix ans en apparence ne pouvait partir seul dans le pays de l'oncle Sam. Il se faisait donc passé pour le fils d'un vampire de sa meute, jouant les gamins en attendant l'embarquement, une console en main. Il n'avait pas vraiment besoin de faire semblant au final, quoi qu'il dise ou quoi qu'il fasse, on le prenait toujours pour un gamin alors qu'il avait maintenant la mentalité d'un adulte. C'était pour cela qu'il changeait souvent de meute, il avait constamment raison, mais personne ne l'écoutait car il n'était qu'un enfant et ça l'énervait beaucoup. Mais bon, Eden s'était habitué maintenant à jouer le gamin pour faire baisser la vigilance des autres ou simplement manipuler ses proies, et c'était franchement très utile.


Un esprit de papillon dans le corps d'une chenille

C'était l'estomac bien rempli et les crocs encore couverts de sang qu'Eden relâcha sa victime qui s'écrasa sur le sol, vidé de tout son délicieux liquide rouge. Le gamin ne s'en souciait pas, elle était pour lui comme une vieille briquette de jus de fruit dont il ne restait plus que l'emballage. Un très bel emballage quand même, mais le garçon ne s'en souciait pas, faisant maintenant les poches de sa victime pour récupérer deux ou trois trucs intéressants, comme de l'argent, des papiers, des bijoux ou même des bonbons.

Eden savait très bien qu'il pouvait juste se nourrir de ses victimes sans les tuer, mais c'était bien moins amusant que de leur ôter la vie. Semer la zizanie était l'une de ses passions, cela l'amusait et rajoutait un peu de piment dans son existence qui devenait de plus en plus lassante. Depuis qu'il était arrivé dans la belle et grande ville de Las Vegas, il faisait cavalier seul. Les crétins qui constituaient sa dernière meute en date avaient décidé de s'engager dans la grande famille mafieuse qui régnait sur la ville, chose que le roumain ne voulait faire au vu des conflits internes qui menaçaient la famille Blackwood.

Au final, il avait bien fait de rester neutre et loin de cette famille, elle était rentrée en guerre interne et s'était totalement déchirée. Eden avait profité de la pagaille ambiante pour grappiller deux trois petits marchés et vendre quelques informations aux plus offrants… Des choses bénignes, mais qui pouvait rapporter pas mal si on s'y prenait bien. Mais aujourd'hui au lendemain de cette guerre, les choses s'étaient plutôt stabilisées, même si la moindre étincelle pouvait mettre le feu à la poudre. Le gamin allait donc sortir de la ruelle quand il sentit deux vampires s'approcher, la fête allait commencer.


Le moustique et le papillon

Eden déambulé maintenant dans le repère des Rossini, sa nouvelle « maison ». Pff, c'était pathétique. Il s'était fait remonter les bretelles par le parrain de la famille pendant ce qui lui avait semblé des heures. Le gamin avait pensé que la confrontation serait plus amusante, voir sanglante. Il cherchait le risque et les sensations, marchant en équilibre sur les limites en sachant très bien qu'il pourrait s'en brûler les ailes si jamais il les transgressait. Mais non, Lorenzo Rossini l'avait traité comme un enfant lui aussi et ça le mettait en rogne.

Le chef de famille lui avait laissé un semblant de choix pour le punir des graines de zizanie qu'il avait semé dans tout Las Vegas… Enfin, c'était plus des cadavres que des graines en y repensant. Mais ses actes du passé méritaient-ils vraiment cela ? Le roumain avait dû choisir entre l'exile, la mort ou rentrer dans la famille en respectant ses règles. Au final, Eden avait choisi la cage dorée. Mais se plier aux règles n'était vraiment pas dans son tempérament.

C'est donc pour cela que l'enfant était maintenant bien installé dans un petit salon, allongé en travers dans un fauteuil en jouant à la console. Il cherchait un moyen de contourner les règles, de prouver aux autres qu'il était plus malin qu'un simple gamin, qu'on pouvait le considérer comme un adulte. Seul les bruits de ses doigts écrasants les touches de la console et l'explosion de sa bulle de chewing-gum venait troubler le silence de la pièce avant qu'un léger rire nerveux s'échappe de la bouche de l'enfant.

« Une famille », voilà comment Lorenzo considérait les gens de sa mafia, comme une famille. Mais Eden savait très bien lui que c'était pour les faibles la famille, tout comme les amis. Ça n'apportait que des malheurs alors autant s'en passer, on pouvait très bien vivre sans ces choses futiles. Le brun ne considérerait jamais cette mafia comme une famille, mais plutôt comme une simple organisation. Puis de toute façon, quelques billets valaient bien plus qu'une vie, non ?
Pseudo : Pha.
Âge : 19 ans

Comment avez-vous connu le forum : Je suis roux.
Votre avis : Les membres martyrise trop Carmin. C’est du roucisme. /PAN/
Votre fréquence sur le forum : 5 jours sur 7, enfin ça dépend des fois.
Un ajout : Les moustiques sont nos amis, il faut les aimer aussi~
Mot de passe : Validé par Zero

©️ A-Lice | Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Rothschild

Dossier du personnage
✘ Métier: Membre Rossini
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Lucrezia Rothschild
Lucrezia Rothschild
Vampire Rossini • Admin
Messages : 254
Points RP : 160
Points ☆ : 0,5
Age : 341
Nationalité : Autrichienne
Situation : Vit aux côtés de Matteo ♥
Lucrezia Rothschild
Mer 26 Oct 2016 - 9:01
Un nouveau Rossini <3

Bienvenue en tout cas à ce nouveau personnage, j'ai hâte de le voir rencontrer "son papa" :xaphan:



Follow me into a better day. We will be alright no matter what they say ♪


Mes cadows ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zero Akaï

Dossier du personnage
✘ Métier: Parrain Worth
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Zero Akaï
Zero Akaï
Parrain Polymorphe Disparu • Ancien Modo
Messages : 601
Points RP : 197
Age : 939
Nationalité : Japonaise
Situation : Célibataire
Zero Akaï
Mer 26 Oct 2016 - 9:16
Re-Bienvenue sur Nevada's Godfather ! :D

Tu connais le staff et tout donc je ne vais pas le répéter. En tout cas, je te souhaite bon courage pour la suite de ta fiche ! :foxvictory:


Your best nightmare ~ [Eden D. Campbell] Signat10
Cadeaux ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Matteo Rossi

Dossier du personnage
✘ Métier: Traître mort
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Matteo Rossi
Matteo Rossi
Démon Solitaire • Admin
Messages : 446
Points RP : 205
Points ☆ : 0,5
Age : 1516
Nationalité : Général des Enfers
Situation : Célibataire
Matteo Rossi
Mer 2 Nov 2016 - 21:05
Bien que tu nous connaisses bien désormais, je souhaite la bienvenue au petit Eden !

Bon courage pour finir cette petite fiche qui, je l'espère, sera bientôt validée ~ :xaphan:



Your best nightmare ~ [Eden D. Campbell] Matteo

Thx pour les cadeaux ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eden D. Campbell

Dossier du personnage
✘ Métier:
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Eden D. Campbell
Eden D. Campbell
Vampire Rossini
Messages : 87
Points RP : 36
Nationalité : Roumaine
Situation : Trop jeune physiquement
Eden D. Campbell
Jeu 3 Nov 2016 - 16:34
Je voulais tous vous remerciez de m'avoir encouragé pour ma fiche et je vous annonce aussi qu'elle est finie !

Eden D. Campbell va pouvoir très bientôt s'amuser avec vous~



Your best nightmare ~ [Eden D. Campbell] Eden

Your best nightmare ~ [Eden D. Campbell] Edensi11

Your best nightmare~ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Maître du Jeu

Dossier du personnage
✘ Métier:
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Le Maître du Jeu
Le Maître du Jeu
Compte Fondateur
Messages : 1385
Points RP : 255
Le Maître du Jeu
Ven 4 Nov 2016 - 19:15

Etape de Validation

Bonsoir et bienvenue à toi, Eden !

Nous avons lu ta fiche et ne voyons aucune raison de retarder ta validation. Ton dossier est donc accepté, tu peux dès à présent semer la terreur à Las Vegas !

Nous laissons tout de même ta fiche ouverte pendant quelques jours si jamais tu souhaites corriger les rares fautes qui se trouvent dans ton histoire :p

Tu connais le forum donc nous allons t'éviter le pavé habituel. Amuse-toi bien à Vegas ♥️





Compte du MdJSi vous souhaitez contacter un admin, merci d'envoyer un MP à Matteo Rossi, Calista Johansen ou Morrigan MacLaughlin. Et non au compte MdJ !
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: