:: Gestion du RP :: Bureau de recensements

Iris Reed - Bourreau aux traits angéliques

avatar
Iris Reed
Dossier en cours de validation
Informations Messages : 2
Points RP : 1
Race : Démonne
Nationalité : Inconnue
Situation : Vagabonde
Personnage
Dossier du personnage
✘ Métier: Chargée de torture - Vagabonde
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Nov 2017 - 17:52


logo

Iris Reed





Prénom : Iris
Nom : Reed
Surnom : « Crucifix »
Âge : 418 ans
Race : Démon
Nationalité : Inconnue
Orientation : Inconnue

Groupe : Infernaux
Métier : Chargée de tortures - Vagabonde dans le centre-ville

Pouvoirs : Endurance, Perception, Extraction de l'âme – Biokinésie (sous réserve du test rp), Régénération

Crédit de l'avatar : Daenerys Targaryen – Game of Throne

Dans le monde infernal, je serais décrite comme pathétique. On m'attribue un physique enfantin ; mélangé à la disgrâce d'une bosse et d'une tête relevée, comme disjointe d'une échine déformée. Plus que laide, on me trouverait embarrassante par ce mélange de vieillesse et de prémisses de la vie. Je dérange même les plus âgée des démons. Avez-vous déjà vu un bambin vous sourire en vous faisant souffrir ?

Néanmoins, mon hôte possède un physique plus attrayant que le mien. Pour la première fois, je sens les regards bienveillants sur moi. On apprécierait presque être à mes côtés. Du moins, tant que je ne grimace pas. Elle est l'innocence pure, comme jamais attaquée par le moindre mal...
Il s'agit d'une jeune fille de dix-huit ans. Elle a la peau laiteuse, blanche, et à croquer. Sa chair semble respirer la générosité et la candeur. Plutôt fine, elle possède pourtant déjà l'esquisse des formes des femmes. Ses hanches et ses seins sont bien présents et accentuent sa taille et son ventre quasi-inexistant. Elle mesure en dessous de la moyenne, elle doit atteindre le mètre cinquante-cinq, ce qui lui donne une apparence de jeune femme-enfant. Tout en elle inspire la confiance ; de son regard bleu aquatique à son air candide. Sa chevelure épaisse possède une couleur qui ajoute à sa pureté. Elle est d'un blond platine, presque argenté voire blanc, descendant lourdement sur son dos cambré. Ses lèvres sont celles d'une femme sur un visage d'ange, pulpeuses et envoûtantes. Elles sont d'une teinte légèrement rosée, lissant avec la pâleur de son teint. Je ne comprends pas, quand je parle ou souris, je n'arrive pas à donner le même effet que ce que j'ai pu observer chez elle avant de la posséder. Ça en devient presque effrayant d'observer de telles expressions démoniaques sur un visage qui, au repos, semble être descendu du ciel.
Je la maintiens en parfaite santé, elle dégage donc la même aura qu'avant sa possession. Parfois, quand j'avance à pas de chat, sans l'ouvrir, on ne me reconnaît pas, surpris de voir une si jeune jolie fille au sein du repaire Blackwood. Puis, je chuchote un « Bouh, tu as l'air surpris de me voir. », et le visage se transforme pour devenir mien. Ce corps n'est pas endurant et n'est pas fort. Je ne comprends pas l'intérêt d'un tel hôte. Mais, cela me dépasse.

Je la revêts de vêtements plutôt provocateurs et dans lesquels je me sens à l'aise. C'est dommage, loin de ma mission de tortures des Enfers, je pensais pouvoir m'amuser à avoir du bon temps aussi. Mais, la candeur de mon hôte n'inspire pas tant que cela le désire chez les hommes et les femmes que je convoite. A vrai dire, je ne connais pas vraiment le plaisir charnel, à part celui de la souffrance. Curieuse, je souhaitais tout de même m'essayer une fois à ce nouveau jeu. Surtout qu'on m'a déjà chuchoté que ce n'était pas incompatible avec ceux que j'affectionne déjà. Il semblerait que mon asociabilité m'en empêche. Néanmoins, cela n'est pas mon but premier. Observer le regard choqué des personnes autour de moi en se demandant comment une fille aussi mignonne peut revêtir un tel accoutrement m'amuse déjà assez. Pardonnez-moi si je suis à l'aise en mini-shirt et en soutien-gorge... Avez-vous déjà essayé de nettoyer des tâches de sang ? C'est horriblement difficile ahaha !


Beaucoup la perçoivent comme une folle, sadique, masochiste et dégénérée. Ils n'ont pas tout à fait tort. Mais qu’espérer d'une âme qui a grandi aux Enfers, élevée par le maître de la torture ?
Étrangement, ce n'est pas l'adjectif loyal qui viendrait à l'esprit pour expliquer sa soumission aux Enfers. Elle est aussi menteuse et égoïste que beaucoup de démons et a été éduquée à bonne école. Mais, ce n'est pas non plus une traître. Disons qu'elle sert les Enfers car il s'agit de sa famille et de sa joie. Tout ce qu'elle recherche c'est l'amusement. L'ennui est le plus grand de ces vices. Alors, joueuse invétérée, elle invente constamment des moyens de faire plus mal pour rire de plus belle. Et ça, c'est grâce aux Enfers. De plus, sa vie semble encore remplie de surprises puisqu'une démone comme elle a été invitée à être de la partie à Vegas. Elle en dégage de la fierté et une grande satisfaction. Pour elle, ne pas respecter la grande autorité des Enfers, c'est tricher et être mauvais joueur. Donc, il est hors de question pour elle d'emprunter une telle voie. La question ne se pose même pas dans son esprit formaté. Car, elle n'apprécie rien autant qu'un meurtre fraîchement réalisé. Et, on n'assassine pas un démon.

Auparavant, si on ne souhaitait pas sa présence sur Terre, sauf pour des missions éclairs en compagnie d'Alastair, c'est qu'elle faisait partie de ces démons pas assez humains pour se fondre dans la masse. Puisqu'elle n'avait jamais vécu sur Terre, elle se déplaçait différemment que les autres, riait diaboliquement sans raison, ne possèdait aucune pitié ni sagesse, elle pouvait agir impulsivement comme un petit diablotin. Alocer a veillé à ce qu'elle soit formée pour en connaître plus sur la vie sur Terre. Il était hors de question que son impulsivité mette en danger la famille. Parmi ces âmes grandies aux Enfers, Iris demeure tout de même la plus intelligente et perspicace. C'est ce qui fait sa différence. Elle possède un air de folie, obsédée par la torture et la souffrance, mais en réalité, elle sait très bien obéir et comprendre les actions d'autrui, surtout quand il s'agit de manipulation et de perfidie. Elle-même n'en serait pas forcément capable, plus femme d'action qu'élégante stratège, mais elle comprend et sait très bien rapporter à ses maîtres. Peut-être que derrière ce masque d'enfant gâté, capricieux et terrifiant, se cache une âme qui cherche l'estime de soi en offrant ses impétueux services. Sa valeur repose dans le fait qu'elle sait maintenir un hôte en vie et exempter le corps de besoins humains (comme dormir, donc, même si l'hôte est fort, il ne profite que de peu moment de faiblesse du démon) et qu'elle maîtrise l'art de la torture avec virtuosité.

Perturbée et in-tranquille, elle n'est pas colérique, s'amusant de la victoire des autres parfois. Néanmoins, cela la rend associable. On ne comprend pas comment son air sérieux et appliqué dans les tortures et autres tâches, peut se transformer en une grimace narquoise. Cette démone sans ambition ne semble pas inspirer la crainte, et même plutôt le mépris de ses congénères, mais en réalité, personne n'aime se frotter à elle. Son côté impitoyable et inhumain effraie tout de même, en secret. On peut la percevoir comme une horrible gosse, épée de châtiment, en outre, on sait qu'elle n'est pas commode. On rit d'elle derrière son dos, mais on la fuit en réalité. A vrai dire, personne ne lui a appris à tisser des liens et à vivre en communauté. La démone ne sait qu'obéir et faire du mal.  


C'est Alocer en personne qui est venu me voir ce jour-là.
Il me fait un peu peur, mais il est aussi très amusant. Oui, je trouve ça très amusant tant de zèle et de loyauté aux Enfers. C'est avec un sourire narquois que je l'accueillis dans mon antre : celle qu'Alastair m'avait confiée pour que je me charge de faire sombrer quelques âmes du côté démoniaque. Une douce musique en provenait. On entendait les cris, les respirations haletantes et les pleurs de quelques unes de mes victimes. J'avais eu un bon maître.
Pour qu'un démon aussi important comme Alocer vienne me rendre visite dans ce trou à rats, c'est que quelque chose d'important se tramait. Bien entendu, moi, simple démone vouée à sa tâche, je n'étais au courant de rien. Alors, perspicace, je riais déjà de délectation à le voir entrer chez moi et froncer le nez face à l'odeur de putréfaction qu'il s'en dégageait. Beaucoup avait le toupet de penser que l'origine de l'odeur poisseuse des Enfers se déferlait à partir de ce point précis : le lieu où on torturait sans relâche pour faire sortir félonies, vices et horreurs. Ce n'est qu'une bande d'idiots écervelés et superstitieux ! Ils n'ont rien compris à rien. Eux-même, en sortant de l'antre d'Alastair dégage à jamais cette odeur... Mais, si je leur disais, ils ne me croiraient jamais : ahaha ! Même, toi, Alocer, très raffiné et fort général que tu sois, tu proviens du même endroit que nous tous ! D'ici-même ! Et savoir que tu proviens du même trou à rats que moi me fait bien rire !

Vous l'aurez compris. Je suis un de ces démons qui torturent les âmes fraîchement arrivées pour en faire des démons. Mon maître est Alastair et il est celui à qui je suis le plus fidèle... Il m'a élevée entièrement. Il est tel un père. Peut-être plus que Lucifer... Mais, ce n'est pas ce genre de pensées qui trottinent dans mon esprit.
Revenons à cette étrange visite.

Je te respecte infiniment, Alocer, car j'ai bien conscience que tu fais partie de ceux qui tirent les ficelles du jeu, alors que... Moi... Ahaha ! Je ne suis qu'un petit pion parmi les âmes qui se débattent. Mais, j'ai le sens de l'amusement, tu as de la chance. Je ne refuse jamais de participer à une partie !

Quand je sus qu'il avait eu l'autorisation d'Alastair, mon maître, pour que je l'accompagne sur Terre, j'eus envie de sauter et de pousser un cri de joie ; du type suraiguë et incontrôlable, mais je me contentais d'élargir mon sourire. Puis, quand il m'annonça qu'il voulait que je possède une personne en particulier, que je garde cela secret et que je maintienne ce précieux hôte en vie, je ris de plus belle. J'avais très bien compris où il voulait en venir. Je ne suis pas une tricheuse, l'honnêteté me perdra un jour. Très amusée, je lui fis comprendre que je voyais clair dans son jeu mais que je marchais quand même : s'il voulait extraire des informations d'un hôte important, il aurait pu le torturer ou demander à un puissant démon qui possède le pouvoir de lire les esprits ou d'extraire des souvenirs de réaliser cette tâche à ma place. Néanmoins, il était venu me chercher, moi : la personne devait avoir un cœur capable de résister à la torture... Ou avait-il peur que des informations tombent dans des oreilles aiguisées ? L'individualisme perdra un jour les Enfers. Mais, cela crée aussi des rebondissements, je ne m'en plains pas. Du coup, il avait trouvé la bonne personne pour ce type de mission. Tout ce qui m'intéressait était de jouer dans le monde des fourmis (les humains) ! Je voulais depuis longtemps, moi aussi, taper dans la fourmilière, les voir fuir et jouer à sauter sur ces insectes en fuite ! Si la seule contrainte était de devoir maintenir un hôte en vie jusqu'à ce qu'Alocer se décide à lui soutirer les informations, bien entendu que je venais. Lets play !

:: Avant la fourmi ::


Je ne connais presque rien de mes origines. Lors de mon apprentissage auprès d'Alastair, entre deux découpes, j'ai pu lui soutirer quelques informations. Ce ne fut pas chose aisée. De plus, j'avais constamment la méchante impression qu'il lâchait ce qu'il voulait bien me laisser entrapercevoir, afin de mieux me maîtriser. Je peux passer pour une sadique écervelée auprès de beaucoup, mais les jeux demeurent ma spécialité. Alors, je les laisse jouer.

En réalité, j'avais grandi aux Enfers. Mon âme était celle d'un nourrisson quand elle arriva ici. Elle ne sera jamais aussi puissante que celle de quelqu'un ayant goûté à l'humanité... Enfin, je le crois. Parce que je n'ai vraiment pas les mêmes intérêts que les autres. Oh, ce n'est pas une plainte ou une mélancolie ! En réalité, je m'en contrefiche et je n'en sais pas grand chose. Juste, les nouveaux arrivants, avec leur façon de se débattre, me font penser à des petites fourmis. J'ai vu quelques humains lors des trois fois où j'ai pu accompagner Alastair sur Terre. Ils se débattent tous de la même façons. « Aïe ! Ça fait mal ! ». Par exemple, moi je n'ai aucune idée de la douleur réelle. Elle m'amuse et m'arrache un plaisir mortel. Elle pourrait m'être insupportable et me plonger d'autant plus dans la folie, comme tout à chacun. Mais, je ne suis pas aveugle, je vois bien que j'en tire une délectation incomparable. Me perdre est ma façon de survivre. D'une âme sans prétention, on sait en faire un bon esclave. C'est vrai. Moi, j'en ai totalement conscience. Mais, cela m'amuse encore plus : savoir que je ne comprendrais jamais les préoccupations des autres et que j'ai des hobbys plus exacerbées que la moyenne ! Surtout quand il s'agit de faire du mal ou d'avoir mal. Honnête et très curieuse, j'ai posé la question à Alastair : pourquoi, moi, je n'avais pas de souvenirs d'une vie sur Terre ? Il m'a répondu que ma mère avait réalisé un pacte. Déjà, l'histoire me tordait de rire. Elle était donc de ces pitoyables humains assez faibles pour traiter avec nous. Le reste de l'histoire me laissa plus blême. Pour la première fois de toute ma vie souterraine, quelque chose me mit vraiment mal à l'aise. Ma mère n'a pas échangé sa propre âme. En échange de la fertilité, elle s'est engagée à fournir à Alastair ses filles et de garder ses fils. C'est par la même occasion que j'appris avoir des sœurs aux Enfers que je ne connaîtrais jamais. Quand, toujours par curiosité, mais pas par réel intérêt (car j'ignore ce que je pourrais faire d'une telle information) j'ai demandé à Alastair si elles faisaient partie du service de tortures, il m'a affirmé que non et que j'étais idiote de penser qu'un démon laisserait une famille se retrouver. J'ai ri. Puis, il paraît qu'on dû m'arracher mes outils des mains car je m'étais trop acharnée sur l'âme que je torturais ensuite.

Aux Enfers, je faisais partie de ces démons que l'on ne considère que peu. Personnellement, je trouvais que ça me permettait d'avoir plus souvent la paix. Mais, parfois, ça m'ennuyait de toujours faire la même chose. J'eus souvent envie de changer de jeux. Pour cela, une nouvelle obsession se mit à trotter dans ma tête... Moi aussi, je voulais aller jouer dans le monde des humains ! Laissez-moi écraser des fourmis ! Pourquoi pas moi ! A trois reprises, Alastair me laissa venir, avec une petite équipe, pour une opération spécifique. Je devais me contenter de la consigne, on récupérait ce qu'on cherchait, puis je retournais immédiatement aux Enfers. Il paraissait qu'il existait une ville, d'où me provenait beaucoup d'âmes que je devais torturer, où le jeu des démons était plus subtil et plus amusant. Malheureusement, selon mon maître Alastair, je serais trop instable et pas assez humaine pour m'y rendre. Mais, la donne semblait avoir changée. Quand Alocer m'annonça qu'il viendrait me chercher pour la montée sur Terre, je promis d'être sage. De toute façon, torturer ici ou là-haut, ce sera pareil...  Puis, je repartis à mes occupations.

« Coucou, mon beau ! Alors, il est temps de poursuivre notre petit jeu. Tu n'as pas de chance, je suis de bonne humeur aujourd'hui. Mais, dis-moi, c'est pas toi qui viens de Las Vegas ? Oooooh ! Mais, attends, je vois là que tu as vendu ton âme pour de l'argent ? C'est cette chose qui vous sert à vous nourrir ! Ahahaha ! Et tu en as voulu beaucoup pour pouvoir continuer à jouer. Ahahaha ! Il doit y avoir des piètres joueurs à Las Vegas ! Parce que vous capitulez très facilement ahaha ! Bon, on y va, où en étais-je ? Cesse de pleurer, ça m'excite encore plus... »


:: Après la foumi ::


C'est dur ! Peut-être un peu trop...
Je me suis intégrée au sein de la famille Blackwood. De toute façon, l'ambiance n'est plus à la tergiversions. Nous autres démons étant venu en compagnie d'Alocer remettre de l'ordre au sein du trafic d'âmes de Vegas, étions assez craints. Ou peut-être juste moi... Dans tous les cas, j'accomplis mes tâches comme il se doit. Je maintiens en vie ceux qu'Alocer désire et les torture. Il s'agit d'un service plutôt secret au sein de la famille car Alocer n'a pas tendance à accorder pitié et miséricorde. De toute façon, cette vérité demeure, la plupart de ceux qui passent par ce service décèdent après être passé entre mes mains, ou sont envoyés aux Enfers. Disons qu'il est assez facile de vendre son âme pour que la douleur s'arrête ahaha ! S'ils savaient ! Ça recommence de plus belle !
Chaque soir, je soigne mon hôte. Je la régénère afin qu'elle ne périsse jamais. Je me rends bien compte, puisque je ne suis jamais sur le terrain, qu'Alocer tente de préserver cette être enfantin. Je ne me pose pas plus de question. Néanmoins, je ne cesse de me dire que si je fais bien mon travail, je serais récompenser. Hihi ♫ Enfin, ils m'estimeront. Je ne suis pas uniquement la folle à lier.
Il est vrai que ce fait me rend encore plus sujette à la folie et à l'emportement. Et puis, c'est rigolo de devoir s'occuper d'une fourmi, même si son physique m'insuporte... Ahaha, parfois, je joue de ce physique angélique pour effrayer et mettre mal à l'aise ceux que je trouve un peu trop sûr d'eux.

Aujourd'hui, je suis en colère. Les fourmis et les scarabées nous ont attaqué ! Nous avons perdu. J'ai une rage en moi. Pas par regret à cause de la mort de certains de mes camarades. Ni pour celle de mon chef. Non. Cela ne sont que de regrettables accidents. Seul la défaite m'exaspère au  plus haut-point ! Je me suis réfugiée dans l'ancien complexe R. Feyman. Parfois, je change de lieu. Désormais, je me concentre sur un objectif, collecter un maximum d'informations sur les O'Reily et les Rossini. Assez ri... Il faut payer maintenant. La seconde manche est ouverte et je compte bien trouver des alliés pour rester le plus longtemps possible sur Terre. Je n'ai pas la tête pour leader, mais avec les bonnes informations et les pactes avec les bonnes personnes, je saurais comment faire agoniser ces adversaires. Néanmoins, j'attends toujours un ordre des Enfers.

:: La fourmi ::


Cette fourmi, on a été la trouver dans un monastère, plutôt ancien et peuplé. Des gens qui croient à un sauveur. Décidément, la Terre m’impressionnera toujours. En résumé, on s'est rendu en Pennsylvanie, dans l'archi-abbaye saint-Vincent. Pourquoi j'ai retenu ce foutu nom... ? Bonne question. Peut-être parce que le lieu m'a fait grande impression. On y sentait une odeur que je ne qualifierais pas d'agréable, mais de différente. Quand j'ai posé avidement la question à Alocer, il m'a répondu que c'était l'encens des prêtres. Pour une fois, je n'ai pas ri. Il m'a semblé que quelque chose se dégageait d'un tel lieu. Quelque chose que je ne comprendrais jamais. La demoiselle aux cheveux argentés enlevait des bougies dans la chapelle. Là, nous avons attendu qu'elle sorte de l'espace sacré, pour que ce soit plus facile, puis nous l'avons effrayée et possédée. Elle se débat au fond de moi. Elle appelle au secours. Mais, personne ne l'entend. C'est un type de torture qui me fait encore plus jubiler que d'habitude. Vivement qu'elle capitule !

Pseudo : Kurara, Solange
Âge : 21 ans

Comment avez-vous connu le forum : J'ai attendu son ouverture =)
Votre avis : Il est génial et très bien fait.
Votre fréquence sur le forum : 5/7
Un ajout : Modification, la fourmi n'apparaît plus. Mais, elle est maintenue en vie. J'espère que ça ira. J'attends le test rp pour pouvoir bien jouer le sadisme hihi ! (Merci encore de votre efficacité)

Mot de passe : Validé par Cali ~

©️ A-Lice | Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calista Johansen
Sorcière Rossini • Admin
Informations Messages : 897
Points RP : 266
Age : 479
Race : Sorcière
Nationalité : Norvégienne
Situation : Amante de Lorenzo
Personnage
Dossier du personnage
✘ Métier: Alchimiste Rossini
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Nov 2017 - 18:09
Et bienvenue à ce nouveau personnage o/

On s'occupe de toi dès que possible ♥️





Mes cadows ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Femora Nils
Fantôme Solitaire
Informations Messages : 212
Points RP : 52
Age : 25
Race : Fantôme
Nationalité : Norvégienne
Situation : célibataire
Personnage
Dossier du personnage
✘ Métier: Sans emploi
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Nov 2017 - 20:12
Wooooh ! J'ai comme l'impression que ca se bad assise ici !! (terme absolument inventé par ma gracieuse personne) :Femy:

En tout cas bienvenue !!


Bouh !
                 
 
LMG0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Key
Sorcière Solitaire
Informations Messages : 307
Points RP : 188
Age : 25
Race : Sorcière
Nationalité : Française
Situation : Avec Keith <3
Personnage
Dossier du personnage
✘ Métier: Pompière
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Déc 2017 - 20:21
Welcome à ce nouveau personnage, plus sanglant que le premier ^^. j'ai hâte de la voir en action !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations
Personnage
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Décision angéliques et démoniaques. [PV Iwa]
» Anne de Gallerande, un esprit diabolique sous des airs angéliques
» L'Armée d'Haïti, Bourreau ou Victime?
» Nos traits équipés ...
» Chrétiens évangéliques atake vodouizant ak kout roch nan Cite Soley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nevada's Godfathers :: Gestion du RP :: Bureau de recensements-
Sauter vers: