:: Gestion du RP :: Bureau de recensements Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Piers Williams - Trafalgar Law - Terminée
avatar

Dossier du personnage
✘ Métier: Médecin - Trafiquant d'organe
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Messages : 15
Points RP : 7
Age : 265
Nationalité : Canadienne
Situation : Célibataire
Ven 16 Nov 2018 - 21:54
Voir le profil de l'utilisateur


logo

Piers Williams





Prénom : Piers
Nom : Williams
Surnom : Doc Williams
Âge : 265 ans
Race : Loup
Nationalité : Canadienne
Orientation : Bisexuelle

Groupe : Famille Rossini
Métier : Trafiquant d'organe/Médecin

Crédit de l'avatar : Trafalgar Law - One Piece

Doucement, ton scalpel vient déchirer la chair tendre du torse de cet énième cadavre de la journée, de tes mains et doigts habillent, tu traces cet “Y” bien significatif sur ce thorax jusqu’alors immaculé. Aucune trace de sang venant le souiller avant ton passage, mais aucune tache d’encre non plus. Un énième homme n’ayant pas succombé au plaisir des tatouages, pas comme toi, qui t’es montré à mainte reprise faible face à cet art que beaucoup, considère comme profane. Sous tes gants en latex blanc, on ne peut les discerner, ces tatouages, tout comme ceux sur tes bras, dissimuler par tes habits de blancs. Médecin de la mort que tu es. En réalité, ton corps est marqué à maint endroit de ces encres noires, preuves de tes différents voyages et épreuves que tu as pu vivre. Ton corps est ton œuvre d’art, là où la toile serait celle d’un artiste.

Déposant alors le scalper après avoir coupé la chair et écarter celle-ci, tu viens te saisir de cette pince de tortionnaire, pour couper les côtes. Actes qui mettront encore une fois ta musculature assez bien marquée et dessinée en avant. Sans tes vêtements et tout ce sang qui t’entourent, tu pourrais être diablement sexy alors que tes pectoraux et tes biceps font leurs offices dans un son de craquement osseux déplaisant pour les oreilles des non-initiés.

Tu remets alors la pince à sa place et laisses ton regard vert clair aux allures presque ocre se poser sur les organes de cet humain, l’un des sbires en bas de l’échelle. Tu scrutes de tes yeux en amande et passionnés ce corps nu et sans vie à la recherche du saint Graal qu’est la cause de sa mort. T’as besoin de comprendre ce qu’il s’est passé pour lui. Maladie ? Empoisonnement ? Tu cherches les réponses pour prévenir en cas de virus ou autre.

Machinalement, tu te mordilles la lèvre inférieure alors que concentrer. Le masque que tu portes sur le visage ne protège aucunement ton nez fin de sentir les odeurs du sang et de la mort. Mais tu ne vas pas tourner de l’œil ou même pâlir. Avec ton teint légèrement hâlé, cela est un peu compliqué d’ailleurs, puis tu as vu à mainte reprise pire que cela. Oui, il en faut bien plus qu’un estomac réduit en bouillie par une substance inconnue pour que tu tombes du haut de ton mètre quatre-vingt-sept.

Tu es maintenant fixé sur sa mort qui est bien loin d’être naturelle. Est-ce là l’œuvre d’un autre clan ? D’un suicide de sa part ? D’un simple meurtre pour affaire personnel de cet homme ? Les questions commencent déjà à fuser dans ton esprit alors que tu t’écartes du cadavre après avoir sommairement recouvert son corps d’un drap. T’en as pas fini avec lui, mais tu dois néanmoins informer les têtes pensantes au-dessus de toi qu’il s’agit là d’une mort non-naturelle.

Tu retires ainsi, tes gants et puis ton masque, dévoilant un fin collier de barbe et un petit bouc noir, le tout bien taillé et entretenu, preuve de ton hygiène que tu veux irréprochable. Vient ensuite le tour de ton couvre-chef, qui vient confirmer un tant soit peu ton air ténébreux. T’en as pas fini avec lui, mais tu dois néanmoins informer les têtes pensantes au-dessus de toi qu’il s’agit là d’une mort non-naturelle. Le sombre aide plus facilement à se fondre dans la masse et passer inaperçu. Bien que parfois, tu ne craches pas sur une petite folie coloré pour égayer ta journée, bien souvent après une nuit de pleine lune où tu as fini par arborer sur la quasi-totalité de ton corps un poil sombre, mais étrangement, se rapprochant davantage du gris que de ce noir de jais que tu arbores sur le sommet de ton crâne quotidiennement.

Maintenant paré à sortir de la salle d’examination, le cadavre sous son drap mortuaire, tu frottes rapidement un peu ton gilet, ayant l’impression qu’il est froissé à cause de sa blouse blanche de médecin que tu viens de retirer pour ne pas te balader avec dans tout le bâtiment. Sait-on jamais qu’il y aurait une tache de sang dessus que tu n’aurais pas vu. Tu n’as points envie de te retrouver avec les vampires nouveaux nés collé au Basque à cause du sang d’un mort… Bien qu’ils doivent sentir la différence non ? Dans tous les cas, tu te montres prudent et organisé, deux qualités que tu as développé au fil des ans. Tu es certes loin d’être un grand sage, mais tu affectionnes assez bien l’adage “Prudence est mère de sûreté” ou bien même encore “Mieux vaut prévenir que guérir.” Cela te fait peut-être paraître un peu calculateur et au fond, tu dois quand même l’être un peu, sinon, tu ne saurais pas garder ton calme en tout temps. Car voilà, tu as l’art de prendre les choses au sérieux et réfléchir probablement même un peu trop. Tu es consciencieux, mais cela n’est pas une chose pour déplaire à plus d’une personne en vue de ta profession…

Néanmoins, il ne faut pas croire que tu es quelqu’un d’attentionner vis-à-vis des autres pour avoir une quelconque façon. Que du contraire, si on peut te dire calculateur, on peut affirmer que tu n’es pas manipulateur. En réalité, toi, tu fais partie de ses personnes qui n’en ont rien à faire des autres en grosse majorité. Égoïste ? Oui un peu, mais surtout, tu es indifférent aux autres. Chacun vit sa vie et tu te mêles très peu des affaires des autres même s’il parfois, il t’arrive de vouloir être de bon conseil pour des personnes qui ont réussi à franchir ta carapace de loup solitaire.

Cependant, n’allez pas croire que tu ne fais preuve d’aucune fidélité. Tel un bon toutou, tu ne mordras pas la main qui te nourrit. Une comparaison assez douteuse, certes, mais néanmoins nécessaire pour comprendre l’importance que tu peux donner à Lorenzo aujourd’hui.

D’ailleurs, tu prends maintenant une grande respiration avant de franchir cette nouvelle porte, relisant rapidement ce que tu as écrit sur ton rapport assez sommaire pour l’heure, mais comme on t’a demandé un résultat rapide, tu obéis, quitte à fournir de plus amples informations plus tard où au compte-gouttes. Après tout, il faut bien comprendre qu’on ne peut pas tout avoir rapidement. Qu’il faut savoir se montrer patient, comme toi, tu peux l’être. En même temps, avec ta curiosité, il est normal que tu sois capable d’attendre et de perdre des heures et des heures pour répondre à des questions quand ça concerne la médecine… Il faut dire que c’est un peu ta passion et tout ce qu’il te reste de qui tu étais avant.

Voilà mon premier rapport, il n’est pas mort de cause naturelle. Je vous laisse menez l’enquête quant à savoir si c’est un meurtre, un suicide ou tout autre chose. Bien que je pense que l'option du suicide puisse être écarté en vue des dommages internes.

Tu parles d’une voix calme et posée, restant néanmoins distant avec ces hommes, après tout, tu n’es pas du même genre qu’eux et tu ne peux t’empêcher de toujours rester méfiant. Et puis les relations, quand ça ne concerne pas l'auscultation d’un patient, ce n'est pas trop ton fort. T’es un peu du genre à être maladroit tellement tu as passée des années à fuir le contact à cause de la malédiction de la pleine lune qui plane sur toi. De ce fait, tu retournes assez rapidement dans ton sous-sol pour t’occuper de ton cadavre laissé en suspens pour transmettre cette première information afin qu’ils puissent faire bouger les choses.

Tu reviens ainsi dans ton sous-sol et enfiles à nouveau ta blouse, un nouveau masque, un nouveau couvre-chef affreux et une paire de gants propre.

Alors maintenant que nous avons un peu plus de temps, dis moi comment tu en es arrivé là. Souffles-tu à l’attention du cadavre comme s’il allait se redresser et te répondre tandis que tu lui retires le drap installer sur lui une dizaine de minutes plus tôt.

Bien entendu, tu sais qu’il ne va pas répondre, mais c’est un moyen de t’occuper un peu, de mener une discussion, certes à sens unique, mais une discussion quand même, car en réalité, c’est l’un des rares moments où tu apprécies de parler.

Pour ma part, je te dirais que c’est une succession d’événements qui m’ont conduit en ces lieux, mais en même temps, je pourrais résumer le tout par un seul et unique prénom. Domenico, un vampire italien, comme il y en a plus d’un ici, et dire qu’avant de le rencontrer, je ne savais pas qu’ils existaient également. Peut-être, tu l’as rencontré il y a de ça quelques mois, avant qu’il ne parte. C’était un type bien et pour tout te dire, j’aurais préféré le suivre et continuer ma route avec lui, plutôt que de rester ici... En vue des emmerdes qu’il y a eu et qu’il y aura encore, je me doute bien que je ne risque pas d’être tranquille. Mais tu vois, il m’a demandé de veiller sur Lorenzo, alors, je vais le faire, en espérant qu’il revienne un jour que ça soit pour rester ou simplement venir me chercher.

Tu soupires alors, tandis que tu reprends réellement ton office, venant prendre des prélèvements de son estomac pour permettre une analyse et comprendre exactement ce qui a réduit son estomac à cet amas infâme. Concentré dans ta tâche, tu ne perds néanmoins pas le file de ce que tu disais au préalable.

Ne viens pas t’imaginer qu’il y a quelque chose entre lui et moi. Bon, certes, il y a une fidélité incommensurable, mais rien de sensuel, bien que je ne dise pas non aux hommes, mais avec lui, c’est différent… Il est celui qui m’a tendu la main ou plutôt qui a su faire en sorte que je me pose plus de cinq ans au même endroit. Il est en réalité, le premier à avoir réussi à tisser des liens profonds avec moi depuis que je suis devenu un loup-garou.

Tu commences alors à retirer chaque organes un à un pour les examiner à tour de rôle et voir s’il n’y a que l’estomac qui a été touché ou si cela s’est bien plus étendu. Tu cherches la trace d’autre chose également, parce que tu ne veux laisser passer aucun détail. Tout, comme tu aimerais en savoir un peu plus sur ce qui l’a conduit là, comme ta première question le laissait entendre.

Pourquoi donc étais-tu seul ? N’aurais-tu pas pu être accompagné ? Ainsi, tu n’aurais pas fini ici, sur cette table ? Enfin, je ne puis réellement me donner en moralisateur quand on sait que j’ai déjà été dans une meute et que je leur ai tourné le dos… Peut-être est-ce la jeunesse qui t’a fait t'aventurer tout seul ? Ou bien la peur de quelque chose ? Fuyais-tu quelques choses comme j’ai pu fuir mon loup pendant des années ? As-tu bien plus de choses à cacher que la cause de ta mort ?

Tu te redresses alors un instant, tandis que tu repenses à tes débuts en tant que loup, que tu te souviens encore de ta rencontre avec cette meute comme si c’était hier alors que ça date de plus de deux cents ans. Tu as fui la réalité bien longtemps, tu l’as refusée et tu as même cherché en vain des solutions pour toi, pour ton cas. Enfin, il y en avait bien une, mais tu t’y es toujours refusé et tu t’y refuses toujours. Tu n’as point envie de finir à la place de cet homme devant toi… Puis dans ta fuite, tu as au moins eu le loisir de pouvoir continuer ta passion, la médecine, alors même si tu avais peur, que tu étais isolé et dangereux les soirs de pleine lune, tu n’as jamais arrêté la médecine, apprenant de nouveau procédé dans chaque pays où tu passais. Ta fuite peut également être vue comme un chemin d’apprentissage, long et douloureux pour la médecine… Car en plus de deux siècles, celle-ci a réellement évolué, mais surtout, tu as pu en apprendre bien plus que si tu étais resté un simple mortel, peaufinant la médecine généraliste, tu t’es finalement intéressé à d’autre branche de celle-ci pour continuer ton apprentissage et nourrir ainsi ta passion tandis que ton loup, lui continuait de se nourrir à chaque pleine lune de cœur d’innocent…

C’est presque fini.Lances-tu alors au cadavre comme s’il souffrait ou attendait simplement la fin de son autopsie. Tu entreprends alors de le recoudre soigneusement, accordant une très grande attention à tes points.

L’importance des points est que la plaie ne s’ouvre pas le temps de sa cicatrisation, mais dans ton cas, on sait tout deux qu’il n’y en aura pas, alors il faut que je sois méticuleux pour éviter les mauvaises surprises, bien qu’on ne fera pas grand chose de ton corps hormis le mettre six pieds sous terre. Néanmoins, j’affectionne le travail bien fait, car je sais au combien des points mal fait peuvent être horrible, que cela soit à voir ou bien pour guérir. Enfin, dans mon cas, j’ai eu une certaine chance.


Tu ne peux réprimer un petit sourire à cette réflexion. De la chance, c’est un peu relatif d’user de ce terme pour parler de cette nuit-là.

C’était une nuit de pleine lune dans les contrées Canadiennes dans les années dix-sept cents. Ca remonte à un bail, mais je crois que je pourrais jamais oublier cette nuit. Elle fut le début et la fin de ma vie en même temps. Je devais aller dans une ferme un peu isolée pour soigner une enfant malade, les parents avaient contacté les miens, mais ceux-ci trop occupés à soigner les gens de la ville m’avaient envoyé moi, tout seul, estimant que j’avais assez de savoir pour soigner la petite. Je me demande d’ailleurs ce qu’il serait arrivé s’ils y avaient été à ma place. Car vois-tu, je n’y suis jamais arrivé, où du moins pas de moi-même. J’ai été attaqué et mordu par un loup, à l’épaule.

Inconsciemment, comme à chaque fois que tu mentionnes cette nuit-là ou simplement que tu y penses, tu ne peux t’empêcher de porter ta main à l’épaule qui a été transpercée par les crocs de la bête.

Enfin, t’imagine le truc, je suppose, avec tout les films qu’il y a aujourd’hui sur ça… Mais bon, au final, au lieu de soigner la gamine, ce sont eux qui m’ont soigné, je ne sais pas trop comment, mais j’ai réussi à me sauver jusqu’à leurs terres et le père par un miraculeux hasard m’a trouvé pour me soigner… À l’aide de Whisky et de ma propre trousse, sauf qu’il n’était pas doc, alors j’ai douillé et sous la fièvre, j’arrivais pas à lui dire comment faire le tout correctement… Un véritable enfer qui n’a duré qu’une journée, car le soir-même, j’étais à nouveau sur pied sans que je sache comment, tout comme eux… Bien qu’ils s’imaginaient qu’il s’agissait d’une intervention divine. Les pauvres fous. Si seulement ils avaient su en réalité…

Tu ne peux t’empêcher de rire un peu à cause de cela, parce que maintenant, que tu sais toute la vérité sur ce que tu es et sur ce qui t’entoure, que tu ne puisses plus louer le seigneur comme à l’époque avec cette famille de paysan.

Car oui, si en réalité, ils avaient su, ils ne t’auraient pas soigné, mais bel et bien achevé, pour épargner la vie de plus d’une personne… Car ce fut le début de ton cauchemar. Ta première pleine lune avait réellement été ta damnation. Nu, comme au premier jour de ta vie et couvert de sang, voilà comment tu t’étais réveillé le matin. En panique et apeuré, pour le jeune homme que t’étais à l’époque, tu n'as pas pu t’empêcher de fuir, pensant que c’était encore le loup qui te traquait, cherchant à terminer le travail qu’il avait commencé un cycle lunaire avant.

Stupide idée et croyance que tu avais eue à l’époque. Mais comment aurais-tu pu le savoir et le comprendre avant de rencontrer la dite meute dont tu as parlé un peu plus tôt.

Voilà, c’est fini. Tu vas pouvoir être enterré très prochainement. J’espère que ton départ ne va pas affecter trop de personnes.

Et voilà la chose que tu ignores toujours autant après de si longues années à vivre. Est-ce que tes parents ont été attristés par ton départ ? T’ont-ils cherchés ? T’ont-ils pleuré ? Tu t’imagines que oui et en même temps, peut-être qu’ils étaient trop prit par leurs travails pour réellement se soucier de ton absence...

Pseudo : Starkehre
Âge : 25 ans

Comment avez-vous connu le forum : partenariat
Votre avis : Si je résume, j'ai vu, lu , j'ai regardé les prédéfinis, je me suis inscris, je pense pouvoir dire que mon avis est plus que favorable ou alors c'est que je suis atrocement faible. Ce qui ma foi est tout à fait envisageable aussi.
Votre fréquence sur le forum :7/7 sauf exception (genre la semaine pro je serais pas trop là ><)
Un ajout :Où qu'il est Domenico  :foxdefeated:

Mot de passe :Validé par Cali ~

©️️ A-Lice | Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dossier du personnage
✘ Métier: Bras-droit de Morrigan
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Swann Nivans
Maléficienne O'Reily • Admin
Messages : 187
Points RP : 106
Points ☆ : 0,5
Age : 32
Nationalité : Canadienne
Situation : Célibataire
Ven 16 Nov 2018 - 22:21
Voir le profil de l'utilisateur
Une nouvelle fois, bienvenue dans le Nevada ♥️

J'adore ton vava, Law est vraiment un perso badass :Femy:

N'hésite pas à MP un membre du staff si besoin ♥️






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dossier du personnage
✘ Métier: Médecin légiste
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Adaline Graison
Louve Rossini • Admin
Messages : 141
Points RP : 70
Points ☆ : 1,5
Age : 36
Nationalité : Américaine
Situation : Célibataire
Ven 16 Nov 2018 - 22:34
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue Piers ~

J'avoue, très joli vava :lala:

Bon courage pour ta fiche ! Juste pour que ce soit dit, j'veux un lien avec toi
Si tu as besoin, comme l'a dit Swann, n'hésite pas ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dossier du personnage
✘ Métier: Sans emploi
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Femora Nils
Fantôme Smoothdawn • Modératrice
Messages : 340
Points RP : 91
Points ☆ : 1,5
Age : 26
Nationalité : Norvégienne
Situation : célibataire
Sam 17 Nov 2018 - 0:07
Voir le profil de l'utilisateur
Une nouvelle fois bienvenue, et bon courage pour la suite :Femy:


Bouh !
         
 

LMG0
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dossier du personnage
✘ Métier: Médecin - Trafiquant d'organe
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Messages : 15
Points RP : 7
Age : 265
Nationalité : Canadienne
Situation : Célibataire
Sam 17 Nov 2018 - 9:01
Voir le profil de l'utilisateur
Merci beaucoup à vous trois.

En effet, je n'hésiterais pas à mp en cas de besoin, mais je pense avoir ce qu'il faut pour faire ma fiche ayant déjà eu quelque réponse hier soir.

Merci pour les compliments sur l'avatar x)

Adaline, on verra le lien quand je serais validé :P
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dossier du personnage
✘ Métier: Médecin - Trafiquant d'organe
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Messages : 15
Points RP : 7
Age : 265
Nationalité : Canadienne
Situation : Célibataire
Sam 17 Nov 2018 - 17:01
Voir le profil de l'utilisateur
Navré pour le DP, mais voilà, présentation terminée ! J'espère qu'elle vous convient et que ma vision de Piers est correcte pour vous!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dossier du personnage
✘ Métier: Alchimiste Rossini
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Calista Johansen
Sorcière Rossini • Admin
Messages : 1044
Points RP : 309
Points ☆ : 0,5
Age : 480
Nationalité : Norvégienne
Situation : Fiancée à Lorenzo
Sam 17 Nov 2018 - 17:22
Voir le profil de l'utilisateur
Message reçu, on s'occupe de ta fiche dès que possible ♥️





Mes cadows ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dossier du personnage
✘ Métier:
✘ Description Physique:
✘ Inventaire/Pouvoirs:
Messages : 1329
Points RP : 235
Sam 17 Nov 2018 - 19:20
Voir le profil de l'utilisateur

Etape de Validation

Bonsoir et bienvenue à Vegas, Piers !

Nous avons lu ta fiche avec attention : il y a quelques fautes, mais rien qui n'entrave ta validation. On tient même à te signaler qu'on a bien apprécié la liaison entre tes descriptions et ton histoire. On voit que tu es passionné par ton métier ! Ton dossier est accepté, tu peux dès à présent te balader à Las Vegas ! Si tu te contentes de découper des gens morts, rester en vie ne sera pas compliqué ~

Maintenant que tu es validé, tu peux parcourir le forum à ta guise ! Nous te conseillons de faire un tour du côté des demandes pour trouver un partenaire RP et/ou faire ta demande de lieux, ou bien du côté de l'agence pour toute demande de liens. Et si jamais tu souhaites égayer tes posts, tu peux toujours faire un tour du côté de la partie Défis, à tes risques et périls !

Il y a également une partie appelée Dossiers Complémentaires, dans laquelle tu pourras répertorier les liens que ton personnage aura créé avec les personnes qu'il aura rencontrées. Si jamais le cœur t'en dit, tu as la partie Biographies où tu peux, si tu le souhaites, développer davantage l'histoire de ton personnage. Et si tu veux développer tes contacts in RP, la partie Communations te permettra de créer ton téléphone, ta messagerie mail, ou même tes réseaux sociaux !

Enfin, si tu as besoin d'un code HTML ou d'une création graphique, tu peux toujours faire ta demande dans ce sujet. Les membres te donneront volontiers un coup de main ! Et si tu souhaites rejoindre le discord du forum, c'est par ici !

Sur ce, passe de bons moments à Las Vegas ! Et si tu as des questions, n'hésite pas à MP un membre du staff ♥️





Compte du MdJSi vous souhaitez contacter un admin, merci d'envoyer un MP à Matteo Rossi, Calista Johansen ou Morrigan MacLaughlin. Et non au compte MdJ !
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: